Sarrasin hojicha

Sarrasin Hojicha

Comment imaginer un parfum gourmand ou voyageur autours du sarrasin ? Quand qui dit « sarrasin » se retrouve à prendre en pleine face toute la Bretagne. Ses galettes de blé noir . Sa naturalité brute et sauvage . Ses vents et marées.  Les fragrances boisées et grillées du sarrasin. Sa puissance et sa profondeur. Même les yeux fermés, les accords  ne sont qu’intensité: miel, muscavado, fleur de sel, saveurs torréfiées. Les souvenirs errent et vagabondent. Ils tentent de se frayer un chemin dans un esprit encombré. Comme cette espèce de curiosité qui nous pousse à suivre une voie, puis une autre, au hasard des rues, nous menant tout droit quelque part … que nous connaissons déjà. Le hojicha et ses notes de thé grillé. Imaginer le sarrasin et le hojicha, c’est déjà la promesse d’un thé qui aurait une présence discrète, soulignant le parfum torréfié et végétal du sarrasin. Une légèreté à peine soutenue qui se dilaterait dans le temps. L’envie d’une glace, toute en finesse. A l’instar de cette intensité brute. Fraicheur lactée. Radicalement inattendue. Onctuosité, parfaite, lisse et souple…